Fondation Bruno Boccara

Association loi du 1er Juillet 1901

Présentation

portrait Boccara

Cliquez ici pour lire la biographie de Bruno Boccara

Au décès de Bruno Boccara,  en 2006, le monde des baux commerciaux s’est trouvé orphelin.

Réunis autour de lui pour l’accompagner jusqu’à sa dernière demeure, certains ont senti l’impérieux devoir de rendre hommage à un Maître, à cet homme d’intelligence, de cœur et d’équilibre. On ne pouvait le laisser partir par une porte trop étroite pour lui. Il fallait le distinguer durablement.

Alors est née l’idée de collecter ses écrits en un livre, de le faire lire aux plus jeunes pour qu’ils apprennent ce qu’il nous avait appris sa vie durant. Nous voulions plus qu’un hommage momentané, il fallait l’accompagner d’un support durable. Ce fut une synthèse de ses écrits.

De l’établissement de l’ouvrage dénommé Bruno BOCCARA et la propriété commerciale, Concept et Création édité chez LAMY à la constitution de la Fondation portant son nom, il n’y avait qu’un pas à franchir.

Rétrospectivement, chacun a convenu qu’il aimait le débat intellectuel, non pour le triomphe personnel ni pour l’emporter par de médiocres moyens mais pour le plaisir d’élaborer un beau raisonnement convaincant. Il adorait convaincre, mais savait écouter aussi. Le contradictoire était son excitant personnel.

Lui-même entretenait un débat intérieur constant et il a semblé utile de concevoir un lieu LIBRE où débattre, échanger, s’ouvrir aux idées des autres, sans posture, ni intérêt matériel. Il aurait adoré l’agora athénienne.

Ce lieu de rencontre contemporain manquait. Il a donc été créé par la Fondation.

Mais ne voulant se cantonner à réunir un petit cénacle, notre idée était d’y intéresser des jeunes, des étudiants de faire émerger des idées neuves. Un prix a été créé pour un étudiant établissant une thèse ou une contribution intéressante sur le bail commercial et le fonds de commerce.

Approfondir et s’ouvrir, telle a été notre règle.

Le but de la Fondation est double :

  • Débattre sur le bail, ses évolutions, le fonds de commerce, leur équilibre, la procédure, etc.
  • Intéresser des jeunes à la matière, dans les universités et les milieux professionnels.

Les membres fondateurs viennent d’être rejoints par une équipe de professionnels nouveaux intéressés à ces échanges non corporatistes. Des réunions et colloques ont lieu régulièrement. La Fondation BOCCARA, constitue le lieu idéal pour réfléchir, innover, tester ses idées et les faire connaître.

La Fondation n’est pas un groupe de pression. Les opinions dissidentes y sont encouragées et jamais une réunion de travail ne se conclut par une affirmation engageante pour ses membres.

C’est une association de professionnels LIBRES, sans posture à défendre, ni intérêt autre qu’intellectuel et de Justice.

Par commodité, elle réunit des personnes qui s’apprécient, s’estiment, se respectent et n’a donc pas vocation à devenir un forum trop sensible aux modes et aléas. C’est une Fondation de travail où les chercheurs de bonne volonté et sans excès d’ego ont leur place.

L’ancien président
François ROBINE

Retour haut de page